AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM FERME SES PORTES OFFICIELLEMENT. MERCI A TOUS D'AVOIR VECU AVEC NOUS CETTE AVENTURE. ON VOUS DIT A TRES BIENTOT SUR MAGNA VERITAS, POUR CEUX QUI NOUS SUIVENT. One way or another... I'm gonna get you! (Seth) 2176505670
-52%
Le deal à ne pas rater :
-52% sur la machine à pain Moulinex PAIN DORÉ OW210130
76.99 € 160 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 One way or another... I'm gonna get you! (Seth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madison E. Jones

MY NAME IS

Madison E. Jones
hunting the devil җ CHASSEUR DU MOIS

hunting the devil җ
CHASSEUR DU MOIS


ARRIVEE : 04/03/2012
COPYRIGHT : (mooselikejensen - tumblr alias moi :D)
POSTS : 175
EXPERIENCE : 5723
AGE DU PERSO : 28 ans
HUMEUR : Impatiente



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyDim 25 Mar - 10:26

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Tumblr_ligpv1Icb81qip7huo1_400
❝ One way or another... I'm gonna get you!

"Bordel de putain de merde!" Hurla Madison en continuant de courir le plus vite possible contre la chose qui en voulait pour sa vie. Sauf que voilà, la jeune femme de 28 ans courrait un peu beaucoup en sous vêtements (une chance qu'elle est décidé d'en mettre des potables ce soir là) et elle courrait pour fuir... Une momie. Comment est-ce que la situation avait dégénéré à ce point? Madison l'ignorait vraiment, tout ce qu'elle voulait là tout de suite, c'était foutre le camp d'ici et ce, le plus rapidement possible. Elle s'arrêta un instant de courir et rangea ses cheveux derrière ses oreilles. Elle prit une profonde inspiration. Pas de momie en vue bon signe ou... La jeune femme sursauta quand elle entendit un grognement avant de finalement voir la momie, bandage et autres accessoires dignes d'un film d'horreur se dirigeant droit vers elle. Elle était coincée, vraiment coincée hors de question de sortir avant de s'être occupée de ce petit problème et pourtant, pourtant Maddy avait la chose qui avait réveillée la créature d'outre tombe autour de son cou, une amulette. Très puissante et bien entendu d'une grande valeur.... Oui, elle se retrouvait coincée avec une momie pour un bijou qui valait quelques milliers de dollars. Madison soupira avant de se remettre à courir vers l'entrée du musée. Comment la situation avait dégénéré à ce point?

Elle était arrivée à l'hôtel sous un faux nom, Molly Hooper parce que ça sonnait bien, une perruque blonde sur la tête, habillée comme une femme qui avait des sous à revendre, chaque élément de sa tenue étant de marque. Cela faisait parti du jeu, hors de question que quelqu'un la reconnaisse. Madison était partie dans sa chambre d'hôtel pour ensuite inspecter les lieux. Un seul garde devant le musée, le musée fermait ses portes à minuit. Facile non? Trop facile si vous lui aviez demander son avis. Sauf que voilà, c'était un job comme un autre alors hors de question de laisser passer une aussi belle occasion. C'était donc dans la parfaite tenue de voleuse qu'elle avait mis une autre perruque (noire cette fois-ci) avant de se diriger vers le garde et de prétendre lui demander l'heure. Un coup sur la tête plus tard, il était complètement sonné et Maddy s'introduisait dans le musée. La momie elle aussi n'avait pas été difficile à repérer, étant la pièce centrale de l'exposition. Briser la glace non plus n'avait pas été difficile et Maddy savait qu'avec le garde assomé, il lui restait environ quinze minutes avant que quelqu'un ne remarque quelque chose. C'était ça la grosse bêtise de ce musée, pas d'alarmes, pas de caméra, une véritable opportunité pour Madison. Et pourtant, pourtant, plus proche de la momie que jamais, elle lui avait ôté son précieux collier et avait tourné le dos pour filer, avant de sentir une main sur son épaule. Pas normal, ni même la main dans ses cheveux qui avait fini par lui arracher sa perruque, ni même le bras autour de sa taille qui...

Une momie perverse, il ne manquait plus que ça! La brune avait sorti à sortir de son étreinte tant bien que mal... Pour fuir.

Revenir en haut Aller en bas
Seth

MY NAME IS

Seth
GOD MODO җ

GOD MODO җ

ARRIVEE : 26/10/2011
COPYRIGHT : Des
POSTS : 248
EXPERIENCE : 6636



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyLun 26 Mar - 21:06

    Ca hurlait dans sa tête. Des tics, des tocs, des tacs, des bruits d’horloge et de temps qui passe, du verre cassé, le vent qui souffle, le vide d’un temple. Tic tac dans sa tête, mic mac dans sa caboche. A part ça, c’est cool la vie ? Tu parles, pas de migraine, juste une putain de tornade pour balayer tous les neurones. Ca va plus, ça va plus du tout… Comment il s’appelle déjà ? Ah oui, Seth. Le visage dans le miroir, c’est quoi ? Un putain de masque, il en a eu d’autres avant, il y a que le nom qui change pas, en gros. Et le regard peut être ? Vieux, trop vieux, comment on peut avoir un regard vieux, hein ? Parce qu’il y a pas de remords dedans, ça c’est pour les humains, juste un ouragan sans nom ni passion.

    Seth errait dans les rues, aux prises avec personne d’autre que lui-même. Il l’avait prédit à Crowley, sa perte de contrôle, et chacun des évènements lors des dernières semaines, n’avait fait que confirmer tout ça. Il connaissait trop bien la chanson pour faire l’autruche, depuis le temps. Perte de contrôle comme ça, ça commence comme un rien et ça se termine à hurler à la lune, le cœur déchiré, sans rien d’autre qu’une âme animale impossible à calmer. C’est compliqué d’être dans les baskets d’un ancien dieu égyptien, parfois…

    Il avait pensé à tuer un péquenot, genre le premier qui passe, pour se calmer. Ouais, ça aurait été cool ça, sauf que… Hé bah il était dans le trou de balle du monde en ce moment et comment dire ? Passer huit heures, plus personne dans les rues. Il était huit heure une…

    Pour le meurtre ou le massacre, c’était rapé. Comme les carottes. Alors quoi, un somnifère, une tisane, un suppo (de Satan, hahaha) et au lit ? Ouais non, il avait pas de lit ici quoi, la lose. Bref, de rage, Seth tapa contre un lampadaire. Il se fit mal au pied. Pour ceux encore capable de se le demander : oui il était blond et con, pourquoi ?

    Par contre il y avait un Starbuck d’ouvert et ça, bah c’était cool. Le serveur, un gros barbu, semblait heureux d’avoir de la compagnie. Le badge indiquait « Fabrice », il savait pas pourquoi mais Seth pensait que l’homme aussi s’appelait comme ça, pas seulement le badge. Une intuition intelligente, un truc comme ça….

    Un chocolat viennois plus tard, Seth se retrouva sur un banc pourri à boire son gobelet trop chaud et trop cher payé. Vive l’Amérique ! Il resta comme ça un long moment, perdu dans ses pensées, avec absolument tout et rien dans la tête. Le vent s’était refroidit, l’obscurité était tombée et la ville restait moche. Pas de quoi casser trois pattes à un canard en gros. Il aurait pu rentrer, mais rentrer où ? De toute manière personne ne l’attendait, la solitude était accrochée à ses pas comme des semelles de vent. Idiot d’avoir des semelles comme ça quand on peut pas voler, non ?

    Finalement, Seth se leva et retourna marcher. Ses pas le menèrent jusqu’à un musée, il détestait ce genre de bâtiments. Des cimetières, rien d’autres, des cimetières pour des souvenirs qui font toujours mal. Il aurait pu passer son chemin, d’habitude le démon rentrait pas dans ce genre de truc, mais ce soir c’était différent. Il y avait de la magie dans l’air, celle millénaire qui fut là avant tant de choses. Celle qui était partie intégrante de sa vie lorsqu’il était autre chose. Lorsque sa sœur était toujours là…

    Il était une fois un dieu fou qui tua son frère par simple jalousie. C’était avant, c’était lui…Le tueur hein, pas le tué. Le fou. Au pays du sable, du soleil et des momies. Les momies, ça faisait des plombes qu’il en avait pas vu. C’est comme les filles en petite culotte en gros. Faut croire que ce soir c’était la fête : il voyait les deux à la fois.

    Vous auriez pas besoin d’aide par hasard miss ? Héééé, Hyen ek vieux, check !

    Oui, tout à fait, Seth faisait un check à la momie. Et alors ? Finalement c’était cool les musées, ça avait bien changé !
Revenir en haut Aller en bas
Madison E. Jones

MY NAME IS

Madison E. Jones
hunting the devil җ CHASSEUR DU MOIS

hunting the devil җ
CHASSEUR DU MOIS


ARRIVEE : 04/03/2012
COPYRIGHT : (mooselikejensen - tumblr alias moi :D)
POSTS : 175
EXPERIENCE : 5723
AGE DU PERSO : 28 ans
HUMEUR : Impatiente



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyJeu 5 Avr - 19:01

Contrairement aux apparences, Madison ne perdait pas facilement son sang froid. Non, le métier qu'elle exerçait demandait un minimum de discipline et de concentration, on ne se réveillait pas un matin en décidant d'organiser un casse. Non. Maddy n'était pas qu'une grosse poitrine. Oui, c'était bien le moment de parler de poitrine, elle qui avait pratiquement la sienne à l'air et qui se faisait poursuivre par une momie. La rousse commençait légèrement à paniquer et elle se demandait si elle allait se sortir de cette situation. Okay, elle savait tout à fait qu'elle n'allait mourir que dans douze mois, mais tout de même, elle pouvait toujours sentir la peur et l'adrénaline dans ses veines et surtout, son souffle qui commençait à devenir court et elle sentait qu'elle n'allait pas faire long feu. Oh et puis merde. La momie la rattrapait peu à peu avec son "grrrrr" incessant et si elle n'était pas aussi essoufflée, Madison aurait pu éclater de rire. Qui avait dit que les momies allaient à deux à l'heure déjà? Tous les films d'horreur qu'elle avait pu voir dans sa vie avait bien tort sur ce point et cela ne faisait que l'étonner à moitié. À un point tel que lorsque la momie finit par arriver à sa hauteur et… Elle, la momie pas Maddy, ne fit plus attention à elle mais à un autre homme sorti de nulle par et… wow? L'inconnu venait de faire un high five à la momie et Madison regardait la scène avec des yeux ronds.

"Oh mon dieu… je crois que je vais m'évanouir…" Maddy avait parlé à voix haute, prenant appui contre le mur le plus proche, montrant encore plus son décolleté… Enfin si c'était possible. La momie semblait l'avoir momentanément oubliée, l'inconnu se tournant vers elle. S'ils s'étaient rencontrés dans des conditions normales, la jeune femme l'aurait trouvé mignon, ce serait même amuser à le draguer jus because… Mais non… Pas là tout de suite, ce n'était pas possible. Elle eut donc un sourire rire jaune quand il lui demanda si elle avait besoin d'aide. "Besoin d'aide? Hmmm… Laissez moi voir. Je suis dans un musée en pleine nuit, en petite tenue avec une momie qui me poursuit… Ou plutôt me poursuivait… À votre avis est-ce que j'ai besoin d'aide?" Oui, Madison pouvait se montrer douce mais pas là tout de suite, tout de suite, elle se sentait l'âme d'une furie et elle avait juste envie de cogner dans quelque chose, là tout de suite. Elle se contenta de repousser ses cheveux en arrière et d'enlever ses talons aiguilles (tellement pratique pour courir), ravie de constater que la momie était trop occupée par son nouveau meilleur pote. Génial, elle pouvait fuir là tout de suite et ne jamais remettre les pieds dans un musée… Pendant au moins trois semaines. Oh et c'était sans oublier l'argent que lui rapporterait la vente de la fameuse amulette… Assez pour qu'elle se permette de ne pas penser à un vol pour au moins quelques semaines.

"Si vous voulez vraiment m'aider… Tenez bien votre pote la momie pendant que je m'échappe." Polie? Non pas du tout, mais c'était un cas de force majeur… Et puis si Madison ne se rhabillait pas rapidement… Elle allait tombait malade. Il ne manquerait plus qu'un coup de vent fasse tomber ses derniers vêtements, et là Madison serait dans de beaux draps.
Revenir en haut Aller en bas
Seth

MY NAME IS

Seth
GOD MODO җ

GOD MODO җ

ARRIVEE : 26/10/2011
COPYRIGHT : Des
POSTS : 248
EXPERIENCE : 6636



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyMar 1 Mai - 16:06

    Hé bah hé bah, c’est qu’elle avait du caractère la damoiselle, au moins autant qu’elle avait de seins ! Seins par ailleurs fort jolis, même si le démon pouvait pas tout voir dans son entièreté, enfin sur le coup il regrettait pas la balade.

    A vous de le dire, ma jolie, des fois que vous préfériez vous débrouiller seule… Mais apparemment ce n’est pas le cas. Sage décision, vous voyez la momie c’est Antef, un brave gars hein il faut pas croire, mais bon… il cours vite ?

    Comme à son habitude, Seth exhiba un sourire plein de dents. Pour un peu, il s’e serait presque léché les babines … Bon prince, il posa une large main sur l’épaule de la momie, l’empêchant d’avancer. Le mort émit un son guttural peu rassurant, mais il n’en avait cure. Ce n’était pas après lui que la chose en avait, et de toute manière elle était bien trop décomposée pour être d’une quelconque menace.

    Vous êtes vraiment obligée de vous rhabiller ? Dommage, j’aimais assez la vue…

    L’homme se défit alors de sa veste et la lança à Maddy, c’est vrai qu’il ne faisait pas chaud par ici. Lui, il s’en foutait, les changements de température, tout ça, ça n’avait pas grand intérêt pour lui. La momie voulut parler alors, et Seth écouta, le visage soudain bien triste d’entendre une langue qui n’existait plus. Grave, il prit conscience des problèmes qu’avait posé l’humaine, et soupira.

    Trésor, si je retiens Antef quelques instants, tu vas pouvoir quitter le musée, mais après ? Au meilleur des cas, tu te réveilleras un soir avec lui dans ton lit et rien pour t’en protéger. Enfin sauf si tu m’acceptes dedans peut-être ? Mais crois moi, le pépère te lâchera pas…. Il récupèrera ce qui est sien, s’amusera un peu avec toi et te tuera.

    Il s’avança jusque Madison et leva la main pour effleurer l’amulette du bout des doigts, prenant garde cependant d’éviter la poitrine à moitié découverte, ses yeux vrillés dans ceux de l’humaine. Son sourire s’élargit alors, percevant dans les prunelles ce qu’un humain n’aurait put voir.

    Hé bien hé bien, je me trompe gravement… Il ne te tuera pas, et ça tu le sais très bien. Ca empêche pas ce mec d’en connaître un petit rayon, niveau torture… Le mieux serait que tu lui rendes son bijou, non ? Si je suis là, il ne te fera rien

    Seth, en revanche, pourrait lui faire quelque chose mais ça le démon resta silencieux sur le sujet. La demoiselle n’allait pas lâcher comme ça, il s’en doutait un peu et, à vrai dire, était curieux de la suite des évènements. C’était un peu de son monde, qu’il retrouvait, celui des dieux anciens et d’une terre noire et fertile…
    Il se sentait de bonne humeur, si Madison souhaitait de l’aide, peut être y consentirait-il. Elle avait une paire de sein digne qu’on lui obéisse sans trop de remords.

    C’est ce bijou que tu veux ? Basse production de Moyen Empire, mais tu peux en tirer un bon prix, c’est vrai…Je pourrais même m’arranger pour que tu repartes avec.

    Grognement indigné de la momie, Seth ne tourna que son regard vers la chose, la bouche relevé en un grognement animal. Discuter ses ordres et décisions était une mauvaise chose, surtout pour un être inférieur, qu’on se le dise. Maintenant que cette chose était mise au clair, que la momie ne bougeait plus une oreille, l’homme était prêt à entendre le marchandage de Madison, si marchandage il y avait.


Revenir en haut Aller en bas
Madison E. Jones

MY NAME IS

Madison E. Jones
hunting the devil җ CHASSEUR DU MOIS

hunting the devil җ
CHASSEUR DU MOIS


ARRIVEE : 04/03/2012
COPYRIGHT : (mooselikejensen - tumblr alias moi :D)
POSTS : 175
EXPERIENCE : 5723
AGE DU PERSO : 28 ans
HUMEUR : Impatiente



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyMer 2 Mai - 20:28

Toute cette soirée était en train de tourner comme un mauvais film d'horreur, le genre que les adolescents regardaient plus pour la scène d'ébats entre les deux acteurs "hot" du moment. Madison, l'héroïne innocente, avait décidé de garder sa virginité pour un le démon qui se trouvait en face d'elle et bien entendu, au moment précis de consommer leur amour, dans un musée quoi de plus romantique? la momie s'était réveillé et bien sûr, son amant allait la protéger. Ou pas. Ce n'était pas un film et Madison crut voir rouge quand il lui demanda si elle devait véritablement se rhabiller ou pas. Euh oui et il ne voulait pas non plus lui mettre un billet de cinq dollars dans son soutien gorge peut être? En plus, il avait de la chance, Madison n'était pas le genre de femme qui marchait au billet de cinq mais bien au billet de cent. Enfin bref, la jeune femme préféra rouler des yeux et enfiler la veste qu'il lui donna, sans même penser à le remercier. Déjà qu'il venait de se rincer l'oeil gratuitement, autant ne pas pousser le bouchon un peu trop loin. Et de toute façon, Madison avait d'autres priorités là tout de suite, en particulier repartir avec ce qu'elle était venue chercher, c'est à dire le fameux collier qu'elle avait autour du cou et que Seth avait bien tripoté et elle au passage du coup… Il semblait que Madison allait devoir marchander et elle ne put s'empêcher d'éclater de rire. "Vous venez de me reluquer et ce pendant plus d'une dizaine de minutes et en plus vous espérer que je vais … Vous êtes en train de plaisanter pas vrai?" Madison lui tourna le dos quelques instants, respirant profondément et se retenant de lui jeter un de ses talons aiguilles à la figure et de partir en courant. Pas très mature et pas très classe, mais bon, elle voulait ce collier et elle allait repartir avec. Et puis, elle pouvait bien trouver un chasseur pour s'occuper de ce léger problème, non? Non, visiblement non, Madison avait besoin que l'affaire soit réglée et ce, le plus vite possible. Bon, vu l'intérêt que ce mystérieux sauveur semblait avoir pour sa poitrine, Madison allait devoir faire appela la bonne vieille magie et à ses charmes.

La jeune femme se passa légèrement la main dans les cheveux, s'assurant que la veste était bien ouverte, montrant son décolleté plongeant et sa taille fine. Elle fit brusquement volte face avec un sourire aux lèvres, une main sur les hanches, elle tenta d'ignorer la momie qu'il tenait toujours et de se concentrer sur l'homme en face d'elle en s'avançant lentement vers lui. Hmmm… Il n'était pas si moche que ça en fait, pas mal du tout en fait quand on y regardait bien. Okay, si Madison l'avait croisé dans un bar avec un verre ou deux dans le nez elle lui aurait très sauté dessus et l'aurait entraîné vers les toilettes sans même une seule once d'hésitation. Mais là tout de suite, Maddy était plus que sobre et elle avait un but bien précis en tête, et c'était bien de repartir avec le collier, donc changement de ton et d'attitude et elle laissa même courir ses doigts sur l'un de ses pectoraux et elle ne fut pas déçue du résultat (dieu que c'était ferme). Elle esquissa même un sourire avant de reprendre la parole. "Désolée, j'ai tendance à vite m'emporter, vous savez comment sont les femmes devant les bijoux pas vrai? Et j'aimerais vraiment repartir avec celui ci… Vous croyez que vous pouvez m'arranger ça?"
Revenir en haut Aller en bas
Seth

MY NAME IS

Seth
GOD MODO җ

GOD MODO җ

ARRIVEE : 26/10/2011
COPYRIGHT : Des
POSTS : 248
EXPERIENCE : 6636



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyJeu 3 Mai - 15:55

    Fvuiit Fvuiiiiiiit

    Ca, c’est le bruit que fait un homme qui siffle devant une belle croupe ou, plus précisément, un homme complètement desséché, presque édenté et surtout la gueule recouverte de bandelettes de lin à moitié pourries. Autrement dit, pas le meilleur sifflement qui soit, mais on pouvait saluer l’effort !
    Seth, quant à lui, haussa le sourcil droit. Sauf qu’au bout de quelques instants, le gauche s’ennuya alors ne tarda pas à rejoindre son cousin symétrique, voilà c’est mieux comme ça. Ouais, la minette avait des arguments qui semblaient gros et fermes, en fait. Ca tenait la route….
    Elle ne semblait également pas avoir peur d’user de ses charmes. Pour Seth, une qualité, marre des saintes aux rabais ne comprenant pas que la vie n’a rien à voir avec un truc rose, gluant, aussi sucré qu’édulcoré. Et puis elle savait y faire aussi, le coup de la main, c’était pas bête, rien de mieux qu’un contact oculaire pour qu’un homme soit à votre botte, alors si en plus vos divins doigts effleuraient sa monstrueuse personne…

    Hé, la belle, te débarrasser de la momie aucun problème mais le bijou….

    Un objet ayant traversé les siècles comme ça, ça doit forcer le respect, alors le laisser à la première donzelle qui passe, non. D’un autre côté, l’imaginer coincé derrière les vitrines d’un musée était tout aussi déprimant… L’homme gratta sa barbe de trois jours, d’un air absent. Que faire, que faire ?

    Tu n’as même pas d’âme à me donner en échange…

    Il saisit alors le visage de Madison entre sa gosse patte, lui relevant le menton. Un beau cou, un beau corps, de beaux yeux, après tout pourquoi pas hein ? Un bijou est bel et bien fait pour être porté, malgré les risques que cela comporte.

    C’est con hein, sauvegarder l’âme c’est un peu le but de l’amulette que t’as autour du cou. Trop tard pour ça !

    Et s’il agissait comme un Dieu, pour une fois, et non un démon ? Dans son regard, des souvenirs d’Egypte, l’odeur de la pierre brûlante au soleil, le sable qui griffe la peau, les yeux d’une femme fardée de khôl… Un monde qui avant était sien et maintenant n’était plus rien, car les Empires se font et se défont aussi naturellement que les cœurs se brisent.

    Ok, on va faire un deal : tu gardes le bijou…

    GRAOUH !

    Ca, c’est le bruit d’une momie pas contente. Seth soupira, s’excusa deux minutes au près de Madison et se retourna vers Antef. Bon, ça allait barder un petit peu là, parce que le blond détestait beaucoup de choses, certes, mais surtout qu’on lui coupe la parole et qu’on conteste son avis. Il aimait pas les blaireaux aussi, l’animal, mais dans un musée archéologique il n’y a pas de blaireaux, c’est déjà ça…

    Bref, deux-trois coups de poings plus tard, l’homme revint jusqu’à la voleuse.

    Je disais donc… tu gardes le bijou, mais interdiction de le revendre. Compris, trésor ? Tu le gardes avec toi, tu le portes si tu veux, et ce jusqu’à ta mort. Sinon, ben…. A défaut de te tuer, je peux quand même me montrer extrêmement cruel moi aussi, tu vois le topo ?

    C’est pas parce qu’il serait pas contre se taper la gamine, qu’il ne saurait pas comment déchirer les chairs et faire bien mal, histoire de se venger un petit peu. Elle voulait le bijou ? Bah plus qu’à l’assumer. Il tendit la main, paume ouverte, histoire de voir si finalement Madison souhaitait le lui rendre. De ce musée, elle pouvait prendre absolument tout, excepté les objets égyptiens, Seth l’en avait décidé.

    A côté d’eux, la momie gémissait de douleur en se massant la mâchoire, preuve que l’ex dieu savait très bien comment discuter en langage des signes et ne manquait pas non plus d’arguments frappants. Et parce que ce n’était pas le dernier des gentlemen, Seth sortit une rose de nulle part, l’offrant à la jeune femme dans un rictus. Il n’était pas un crossroad, peut être, mais il savait malgré tout comment séduire, qu’on se le dise !

    Garde la veste, c’est cadeau même si je pense pas avoir vraiment besoin de le dire…Alors, tu pars avec le collier ou bien tu le rends ? A moins que je ne t’emmène manger un morceau quelque part ?

Revenir en haut Aller en bas
Madison E. Jones

MY NAME IS

Madison E. Jones
hunting the devil җ CHASSEUR DU MOIS

hunting the devil җ
CHASSEUR DU MOIS


ARRIVEE : 04/03/2012
COPYRIGHT : (mooselikejensen - tumblr alias moi :D)
POSTS : 175
EXPERIENCE : 5723
AGE DU PERSO : 28 ans
HUMEUR : Impatiente



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptySam 5 Mai - 9:32

Et l'oscar de la meilleure actrice revenait à Madison, sans aucun doute, mais jouait-elle vraiment la comédie? C'est vrai que l'homme en face d'elle était plus qu'appétissant (un jour peut être, elle arrêterait de comparer les hommes à de la nourriture… Promis) mais vu la façon dont il tenait tête à la momie (toujours là, rassurez vous, personne ne l'a oubliée) et la nonchalance avec laquelle il avait mentionné que la jeune femme n'avait plus d'âme à lui offrir, il n'était clairement pas humain. Très certainement un démon. Et cela ne fit absolument ni chaud ni froid à Maddy, avec les démons, depuis qu'elle les côtoyait (9 ans et quelques mois pour être précis) elle commençait à avoir un peu l'habitude. Cependant, elle devait avouer que celui qu'elle avait en face d'elle était un nouveau genre, il aurait pu laisser la momie la tuer, ou même la tuer de ses propres mains (… hmmm… ses mains faisaient à peu près la taille du visage de la jeune femme, chose qu'elle venait juste de remarquer soit dit en passant) mais non, il était en train de lui parler et de marchander avec elle : très certainement un crossroad demon, il semblait bien que la vente soit plus qu'ancrée dans leur nature. Mais qui disait crossroad demon disait aussi Crowley et la brune était plus qu'intéressée. Et quand il s'agissait de ce dernier, Madison était prête à tout pour négocier. "Ok, on va faire un deal : tu gardes le bijou…"Évidemment, la momie choisit ce moment précis pour se manifester, Madison s'apprêtait à partir en courant de nouveau, question d'habitude que voulez vous, avant qu'il ne s'en charge… Okay. Pas de doute il était fort, très même et oui il ne ferait qu'une bouchée de Madison s'il décidait de s'énerver contre elle. Madison eut un rire nerveux tandis qu'il revenait, comme si de rien était, comme si cela était tout à fait normal de mettre une raclée à une momie, dans un musée à 3heures du matin. Hahaha… Autre sourire nerveux de la jeune femme tandis qu'elle se passait une main dans les cheveux, se demandant comment elle allait se sortir de cette impossible de cette situation, il semblait bien que cette fois-ci, elle ait eu les yeux plus gros que le ventre.

Cependant, elle ne s'attendait pas à ce qu'il souhaite qu'elle garde le bijou, interdiction de le revendre disait-il. Maddy le fixa pendant quelques secondes avec les yeux ronds avant de porter son regard vers le fameux collier, qui allait visiblement faire de sa vie un enfer… Non correction, elle avait déjà vendu son âme. "Parfait très bien je garderai… Ce magnifique bijou." Madison dit-elle sur le ton le moins sarcastique, très honnêtement, elle trouvait l'objet plutôt affreux mais elle n'allait pas lancer cela devant le démon, surtout pas à un démon qui pouvait très certainement la mettre K.O en un seul tour de main. Surtout qu'il commençait à se faire tard, qu'elle était toujours en sous vêtement et que là tout de suite, elle souhaitait mettre le plus de distance entre elle et ce musée de malheur. Plus jamais elle ne partirai en patrouille seule, la prochaine fois elle emmènerait un vrai chasseur avec elle, en prétextant une excuse bidon. Et face à la proposition du démon, Madison ne put s'empêcher d'éclater de rire, le geste montrant encore plus sa poitrine (mais honnêtement, elle n'était plus à ça près…). Voilà à quoi elle en était réduite? Sa vie était vraiment devenue n'importe quoi. "Je ne me vois pas manger quelque chose là tout de suite… Surtout pas après avoir vu une momie d'aussi près." Madison jeta un coup d'oeil à la momie, qui ne bougeait plus à présent et elle reporta son regard vers le démon avant d'ajouter. "Non… Mais je pense que j'ai besoin de café… Non, quelque chose de beaucoup plus fort, et avec de la tequila à l'intérieur de préférence." Elle allait se bourrer avec un démon.. Peut être qu'enfin de compte, elle méritait vraiment d'aller en Enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Seth

MY NAME IS

Seth
GOD MODO җ

GOD MODO җ

ARRIVEE : 26/10/2011
COPYRIGHT : Des
POSTS : 248
EXPERIENCE : 6636



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyMer 23 Mai - 11:52

    Seth éclata d’un rire grave, profond, tout en gorge. Sa joie se manifestait ainsi, entre le cri d’agonie, le hurlement du chacal et les aboiements du chien sauvage, peu de gens, démons ou humains, aimaient l’entendre rire, à vrai dire. Il leva la main vers la jeune femme, et son sourire avait la douceur d’un coup de poignard qu’un frère donne à un autre. Illui saisit alors doucement le visage entre les doigts.

    Pas la peine de te forcer, ce bijou est une merde. De la basse production, rien d’autre… mais si ta fierté te fait le garder, alors faut juste en subir les conséquences, mon cœur.

    Il ricana à nouveau et lui embrassa le front avant de la lâcher. Les humains, parfois il oubliait que ça pouvait être adorable comme ça. Faut dire que l’intelligence et la filouterie, c’était denrée rare ces derniers siècles. Imaginer la gorge tendre être couverte par un collier ousekh avait quelque chose de séduisant, cela faisait bien longtemps que l’on ne voyait plus de tels bijoux. Voilà que cela le reprenait : la mélancolie d’une époque qui n’existait plus et ne pouvait désormais plus qu’être singée dans les livres et dans les films. Quoiqu’il avait beaucoup apprécié Elizabeth Taylor en Cléopâtre, c’est vrai…
    Seth n’était pas mécontent que Maddy garde le bijou, cela lui donnait un lien permettant de retrouver la jeune femme lorsqu’il le désirait, une victime toute désignée pour son ennui. Et puis il y avait autre chose aussi, si la jeune femme faisait ses emplettes ainsi dans les muses –lieux que Seth abhorrait-, elle pouvait à nouveau se retrouver face à un dieu antique et alors…

    Je t’en offrirai un bien plus beau la prochaine fois….

    Des mots à mi-voix, parce qu’en cet instant, Seth oubliait qu’il était démon, redevenant l’ombre d’un dieu dont nul ne voulait plus. Un dieu capable de détruire, d’aider et parfois même de protéger, quelque chose d’ancien, de trop millénaire, de trop solitaire et dont les pensées s’envolaient pareilles à un vol d’oiseau. Des oiseaux foudroyés à même le ciel…

    La petite voulait pas manger, mais boire semblait lui être une option convenable. Seth laissa la tristesse dégager un instant, celle qu’il parvenait jamais à refouler mais qu’on voyait pas, qu’on voyait jamais, et claqua des doigts. Jeans et chemise couvrirent aussitôt le corps de Maddie, par-dessous la veste du démon. Voilà qui la rendait un peu plus présentable pour le genre d’activité auquel ils allaient se livrer.

    Seth ne buvait plus, parce que la bière, le vin, tout cela avait perdu toute saveur avec la solitude, l’impression d’être abandonné dans le noir, là où même les souvenirs s’échappent. Cependant, il appréciait fortement les cocktails de fruit, surtout que ça rafraîchissait bien. Sans compter les verres de lait…

    On y va ?

    Et sans attendre de réponse, il la saisit par les hanches et….

    Et ils se retrouvèrent tous deux dans un bar branché, peut-être non loin du musée, peut-être à des kilomètres. Des groupes de personnes discutaient de ci de là, accoudées au bar ou bien en couple aux tables. Dans un coin, un guitariste égrenait quelques accords en crachotant dans son micro le refrain lancinant d’une vieille ballade country. L’Amérique dans ce qu’il y avait de plus pure…
    Le démon commanda : tequila pour elle, jus de pomme pour lui. Le barman leva un sourcil, mais sans plus, lorsque le type en face de toi a un tour de bras faisant trois fois la taille de ta tête, tu le traites pas de lopette parce qu’il boit du jus de pomme bio, en fait… Seth paya et entraîna Madison avec les boissons, à une table à l’écart.

    Alors, c’est la première fois que t’as des emmerdes comme ça dans un musée ? Pourtant on avait bardé le tout de malédictions. Faut croire que c’est les archéologues qui se sont tout pris dans la tronche, putain qu’est-ce que c’est con un archéologue quand même ! Allez, santé fillette, même si tu dois sans doute juste penser à me mettre un pieu dans l’cœur ou de l’eau bénite dans la figure, là.

    Il avait étendu ses logues jambes sous la table, histoire de pouvoir les délier un peu, et sentait les chevilles de la jeune femme toutes proches. C’est quand même assez menue une humaine, dans l’genre…

    Sûre que tu veux rien manger ?
Revenir en haut Aller en bas
Madison E. Jones

MY NAME IS

Madison E. Jones
hunting the devil җ CHASSEUR DU MOIS

hunting the devil җ
CHASSEUR DU MOIS


ARRIVEE : 04/03/2012
COPYRIGHT : (mooselikejensen - tumblr alias moi :D)
POSTS : 175
EXPERIENCE : 5723
AGE DU PERSO : 28 ans
HUMEUR : Impatiente



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyMer 23 Mai - 19:48

Madison commençait peu à peu à se faire à l'idée qu'elle venait de se faire un peu beaucoup agresser par une momie qui en voulait plus à sa poitrine qu'autre chose, mais en revanche, elle n'arrivait toujours pas à se dire qu'un démon de pratiquement deux mètres et qui aurait très certainement pu soulever le contenu du musée à lui tout seul... était en train de lui faire du rentre dedans. Bon okay, peut être qu'elle lisait mal les signaux mais bon... Côté démoniaque mis à part, il était très mignon et pas de doute qu'il devait être encore mieux sans son t-shirt. Juste au moment où Madison se disait cela, le voilà qui prenait son visage entre ses mains. Okay, respire, se dit la jeune chasseuse, ses mains font la taille de ton visage et alors. Et... Maddy fut plus que surprise quand il déposa un baiser sur son front et elle jura ne pas avoir rougi mais son corps semblait bien en avoir décidé autrement. Mais Madison n'en était pas à son premier coup d'essai et ce n'était pas la première fois qu'un homme l'approchait. Oui, un homme, elle savait parfaitement ce que c'était et comment cela fonctionnait et en général, c'était Madison qui les menait au doigt et à la baguette et pas l'inverse. Pas de doute, ce démon là était quelque chose de nouveau pour Maddy et elle ne savait pas encore si elle aimait ça ou pas. Et puis quel genre de femme pouvait dire non à la perspective d'avoir un bijou? Madison était certainement la femme la plus superficielle du monde et quand il s'agissait de collecter des reliques anciennes, elle était toujours prête à se battre corps et âme. Enfin plutôt corps que âme. Et en parlant de corps, elle se retrouva un peu plus habillée quand il claqua des doigts. Hmm... C'est que Madison commençait à se faire à la veste et au cas où vous vous poseriez la question oui, elle avait l'intention de la garder, en plus du collier. Et à la question on y va, elle ne put afficher qu'une franche surprise. Ah oui, allez boire un verre avec un démon, il avait l'air plus que sérieux en plus, oh et c'est quoi ce truc ferme sur ma hanche. Maddy baissa le regard au bon moment pour voir la main du démon et avant qu'elle ait eu le temps de dire quoi que ce soit (mis à part : oh mon dieu quelle poigne), ils quittaient déjà le musée. Pour se retrouver dans un bar, okay, ça c'était déjà plus le domaine de Madison, elle savait très bien comment se comporter dans ce genre d'éléments. Elle n'avait qu'à se dire qu'elle était juste sortie prendre un verre après avoir récupérer le collier et qu'elle s'était faite aborder par un charmant jeune homme.

Voilà, tout de suite les choses prenaient un tout autre angle. Quand il commanda, Madison ajouta à sa suite. "Est-ce que je peux garder la bouteille? Merci..." Et une bouteille de tequila une et... du jeu de pomme. Okay. Peut être que les démons n'aimaient pas l'alcool? Oui, ça devait être ça, ils devaient avoir d'autres façons de s'amuser en Enfer. Hmm, l'enfer pas un sujet auquel Madison avait envie de passer, enfin bref si elle arrivait encore à réfléchir c'est qu'elle n'avait pas encore assez de tequila dans son système. Elle se servit un autre verre du liquide brunâtre et l'avala comme si c'était de l'eau. Elle enleva la veste en cuir du démon, la mettant sur le dossier de la chaise avant de se tourner vers lui. Ils étaient assis à une table à l'écart et la voilà qui se retrouvait en face de lui, bon la table faisait vraiment ridicule et c'était pratiquement comme si Madison était assise sur ses genoux. Hmm... idée plus que tentante. La jeune femme eut un léger rire aux questions du démon, se resservant un autre verre. "Est-ce que j'ai vraiment l'air d'être à casse? Bon c'est vrai que c'est la première fois que ça se termine de manière aussi... désastreuse mais hey! Je me débrouille mieux que cela d'habitude." Madison était une professionnelle, okay du vol, mais une professionnelle quand même, la preuve, elle ne s'était encore jamais fait attraper par les autorités et ses clients étaient toujours plus que satisfaits. "Enfin bref, je ne suis pas une ingrate... je ne vais pas tuer un type qui vient de me sauver la vie... Et encore moins un démon super mignon qui m'offre de la tequila, je ne vais pas dire non. Au fait maintenant que j'y pense, tu t'appelles comment? Moi c'est Madison." Oui, elle ne connaissait pas le prénom du type (euh démon) qui était en train de lui faire du rentre dedans. (Et non, elle n'était pas une fille facile, absolument pas). Elle faillit s'étouffer dans son verre quand Seth lui redemanda si elle avait faim. "Manger c'est le code pour dire autre chose? Si oui, je pense que je commence à avoir très très faim." Bourrée? Un peu beaucoup. Voir Seth sans son t-shirt? Oh que oui.
Revenir en haut Aller en bas
Seth

MY NAME IS

Seth
GOD MODO җ

GOD MODO җ

ARRIVEE : 26/10/2011
COPYRIGHT : Des
POSTS : 248
EXPERIENCE : 6636



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyJeu 24 Mai - 12:08

Non, la voleuse n’avait jamais eu de rencontres aussi désagréables dans un musée, d’après ses dires. Seth soupira, soudain complètement abattu. Il regarda la jolie rousse s’enfiler tequila sur tequila, lui commanda une autre bouteille d’un air absent et se passa une main sur le visage. Aucun de ses frères, aucune de ses sœurs n’avait donc eu envie de faire une apparition comme ça, dans un musée, près des objets maudits et des pharaons qu’il y a bien longtemps, ils avaient protégé ? Putain, il les haïssait de le laisser seul comme ça, merde oui il les haïssait…
Leur absence lui pesait bien plus que les mille et une guerre qu’ils s’étaient livrés tant de fois, une tragédie parmi tant d’autres.

L’ancien dieu reporta son attention sur la voleuse, à la question posée. Il n’aimait pas dire son nom, quelque chose d’intime mais surtout, quelque chose qui ne voulait plus rien dire. Qui donc se souvenait encore de Seth, à part les enfants au détour de certains contes qu’ils oubliaient bien vite ?

Tu portes un joli nom de danse, jeune fille, ok tu peux m’appeler Seth si tu veux. Enfin si tu te souviens de ça après avoir décuvé….

Apparemment, dans le monde moderne, demander à quelqu’un s’il veut manger quelque chose était hautement sexuel. Comme demander un whisky en fait : vous voulez un whisky ? Oh juste un doigt... Vous voulez pas un whisky d’abord ?
Amen…

Madie, jolie petite Madie, tu sais…. Ouais tu sais évidemment que tu sais, je suis un démon. Alors bon, la subtilité j’men balance un peu. Autrement dit…

Dans le brouhaha du bar, un claquement de doigt ça ne s’entend pas. En revanche, l’humaine pu sentir à loisir que le jean lui couvrant les jambes n’existait plus, laissant place à une jupe légère et…à la main de Seth sur une de ses cuisses, pareille à la patte d’un fauve revendiquant sa proie.

Si je veux t’avoir tout de suite, je n’ai qu’à te prendre, que tu sois affamée ou pas. Alors à quoi bon détruire un petit jeu, si c’est pour laisser place à la violence ? Mais ne t’inquiètes pas, tu es sur ma liste de chasse…

Il avait été un dieu, il avait aimé bien des fois, bien des femmes, mais ses caresses avaient la douleur des coups, et ses baisers le goût du sang. Il en avait toujours été ainsi, parce que Seth était une personne instable, chaotique… Contrairement à certains démons, il ne cherchait pas simplement à blesser ses partenaires lors des étreintes, mais bien aussi à se blesser lui-même tout autant. Et la tristesse suintait de ses plaies alors qu’enfin il enfermait une femme dans le cocon de ses bras, le cœur sec, aride, à l’image du désert et la peau brûlante d’une passion qui ne tuait pas, mais détruisait.
C’est ainsi qu’il avait aimé Nephtys, c’est ainsi qu’il avait aimé Isis, et bien d’autres aussi de ses maîtresses et amants, laissant la tendresse à d’autres temps, à d‘autres dieu, à d’autres hommes.

La main de l’homme s’amusa à remonter le long de la cuisse de sa proie. Sous la peau douce, il sentait la contraction des muscles et s’en amusait. Etre voleuse demandait un certain effort physique et le corps avait à répondre à ces demandes. Néanmoins la jeune femme n’était pas dépourvue de courbes, tout pour plaire aux hommes, tout pour se jouer d’eux également. Avait-elle déjà réellement aimé un jour, de la manière que seuls les humains connaissent ? Avec trop de cœur, trop de sentiment, pas assez de douleur. Un ennui total… A moins qu’elle ne fasse partie de cette génération désabusée, refusant toute passion, toute illusion ? Il pouvait la frapper, la blesser, l’humilier, il pouvait en faire pleins de choses, la laisser, l’abandonner, ou tout simplement lui demander d’ouvrir les bras, ses bras, et partager pour un instant, sa douleur avec la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Madison E. Jones

MY NAME IS

Madison E. Jones
hunting the devil җ CHASSEUR DU MOIS

hunting the devil җ
CHASSEUR DU MOIS


ARRIVEE : 04/03/2012
COPYRIGHT : (mooselikejensen - tumblr alias moi :D)
POSTS : 175
EXPERIENCE : 5723
AGE DU PERSO : 28 ans
HUMEUR : Impatiente



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyDim 27 Mai - 12:01

Seth. Madison pouvait enfin associer ce visage, et surtout ses bras plus qu'imposant à un nom et puis de toute façon, elle serait bien obligée de penser au démon à chaque fois qu'elle jetait un regard au collier qu'elle allait devoir porter pendant un bon bout de temps semblait t-il. En fait non, si on prenait en compte que la vie de Madison allait finir dans quelques mois, elle n'avait vraiment pas à s'inquiéter en fait, elle ne porterait le collier que quelques mois, tant pis pour sa vanité... Peut être même qu'elle irait en Enfer avec et qu'elle retrouverait Seth là bas. Oui, l'idée plaisait beaucoup à Madison, au moins elle ne serait pas... seule. C'était une idée complètement débile sachant qu'elle allait en Enfer pour être torturée et pire encore, mais là tout de suite, Madison avait beaucoup plus de tequila dans les veines que ces dernières semaines et aller en Enfer avec Seth ne lui paraissait pas si désagréable. Ni comme la main de Seth sur sa cuisse, maintenant que la jeune femme se retrouvait en jupe. Okay, bon, elle avait dû louper un épisode ou deux pendant qu'elle buvait et pas certain qu'elle se souvienne de cette partie là demain matin. Mais en revanche, elle se souviendrait très certainement de son rire d'idiote et de la façon dont elle était en train de rougir et comment le plus simple des touchés était en train de la faire frissonner. Est-ce que tous les démons faisaient ce genre d'effet? C'était ce que Madison avait envie de lui demander, mais là tout de suite, elle n'était vraiment pas en état de parler. Non, elle pourrait dire des choses qu'elle pouvait vraiment regretter, du genre "et si on allait dans ma chambre d'hôtel? Ou même aux toilettes? Il a des toilettes ce bar?" Cela n'aurait pas été très... très... très quoi, la voilà qui n'arrivait même pas à finir ses phrases ou même à avoir une conversation avec elle-même. (Non attendez ça, c'était plus que bizarre et personne ne le faisait vraiment.)

Mais juste au moment où la main de Seth remontait le long de sa cuisse, Madison laissa échapper un son entre un cri indigné et un gémissement. Il fallait dire qu'entre la poussé d'adrénaline qu'avait provoqué la course poursuite avec la momie et la tequila, elle avait plus que les nerfs à vif. Elle ferma les yeux quelques instants et quand elle les rouvrit elle les posa sur Seth. Ne te jette pas sur lui, ne te jette pas sur lui, lui disait la seule once de raison qu'il y avait encore en elle. Mais non, elle n'avait pas à écouter cette petite voix, Seth était mignon, plus que mignon même, il lui avait clairement fait part de ses intentions, alors pourquoi laisser passer une occasion pareille? Madison était une fille facile et alors? Elle reprendrait ses idées de féministe pure et dure dans quelques heures... Non demain matin, se dit-elle alors que ses yeux dérivaient sur le bras de Seth. Pas de doute qu'il aurait pu la balancer par dessus son épaule et ce même si Madison était en train de se débattre. "Dans ce cas." finit-elle par dire en prenant une profonde inspiration. "Je n'ai plus qu'à espérer que je resterai tout en haut de la liste pas vrai?" Madison but son dernier verre, oui parce que mine de rien elle avait fini la bouteille à elle toute seule, avant de se redresser. Elle tanguait légèrement et ce fut donc de la manière la moins élégante du monde qu'elle termina sur l'un des genoux de Seth, la jupe qu'elle portait désormais remontant légèrement, elle passa ses bras autour du cou du démon, cherchant à se rapprocher encore plus de lui. "Est-ce que vous êtes tous comme toi en Enfer? Non parce que je dois y aller dans quelques mois... si la réponse est oui, je sens que je vais bien m'amuser." Il avait les yeux si bleu, Madison croyait bêtement que tous les démons avaient les yeux noir, à croire que celui ci avait eu plus de chance que tous les autres. Oui, elle attrapa le visage de Seth entre ces deux mains avant de l'embrasser, beaucoup plus de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Seth

MY NAME IS

Seth
GOD MODO җ

GOD MODO җ

ARRIVEE : 26/10/2011
COPYRIGHT : Des
POSTS : 248
EXPERIENCE : 6636



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyJeu 31 Mai - 9:38

    L’alcool, il n’y avait plus touché depuis des siècles. De temps en temps il y avait des souvenirs cependant, des arrières goûts comme ce parfum de Tequila sur les lèvres de Madie. Cela était trop, déjà trop et pourtant Seth n’opposa aucune résistance au baiser. Il chassa le souvenir d’une amie –Sekhmet, et toi, où es-tu ?!- à qui il aurait pensé si lui aussi avait bu. Mais il ne buvait pas, il ne buvait plus et les lèvres de l’humaine étaient douces et cruelles sur les siennes. Impudique, ivre d’alcool et de vie, la jeune femme s’était hissée jusqu’à ses genoux, aussi dangereuse qu’une courtisane des temps anciens. Seth avait connu bien des femmes et parfois, lorsque l’envie de jouer était trop grande, des hommes aussi. Les siècles d’éternité qu’il avait vécu jusqu’alors donnaient peu de limites à ses passions, il en retirait quelques réconforts le temps d’un nuit, d’une semaine, d’un mois, d’un an peut être et puis se forçait à les oublier avant de les voir mourir. Bien sûr qu’il y avait quelque chose de triste là dedans, parce que contrairement à la plupart des démons, Seth arrivait encore à respecter les humains dans l’acte d’amour. C’était ce qu’il fallait pour éviter la lassitude, continuer à avancer et savoir se reposer malgré tout dans des bras inconnus. Faire pareil avec Madison cette nuit n’était pas un problème, l’alcool empêchait la jeune femme de prendre au sérieux ses menaces, elle se faisait chatte, panthère et pourrait presque contrôler la situation. Presque….
    Est-ce qu’il y avait beaucoup d’hommes comme lui, en Enfer ? L’ancien dieu ricana, soudain bien amer dans son baiser. Il repoussa l’humaine avec douceur, se contentant de la caler un peu mieux sur ses genoux.

    Non… non, il n’y a aucun autre homme comme moi, petite.

    Oh bien sûr une jeune femme ivre ne pourrait sûrement pas comprendre toute la solitude soudain dans la voix rauque. L’Enfer, il n’y appartenait pas, pas vraiment, et certains démons le lui faisaient assez bien sentir. Il n’avait pas de place, de maison, de foyer et errait encore et toujours au rythme des années, de la vie et de la mort.
    Ses mains jouaient à présent avec quelques mèches brunes, mais le parfum des cheveux de Madison lui était inconnu. Perdu comme un homme sans ombres, Seth ferma les yeux. Qu’elle l’embrasse donc encore une fois si tel était son désir, lui-même oubliait à nouveau le goût de la lumière. Comme à chaque fois…

    Rester en haut de ma liste… hm, jalouse ? Tu as peu de temps devant toi, je sais que je dois te privilégier, oui.

    Encore un rire grave, rauque. Non, Seth n’arrivait pas vraiment à se défaire de l’habitude de prendre soin de ses « fidèles ». Les personnes qu’il rencontrait parfois au détour d’une vie et avec qui il pouvait sympathiser quelques instants, il ne les oubliait pas, jamais. Parce que chacun, à sa manière, en regardant l’ancien dieu, offrait un peu de sa solitude, un peu de son cœur aussi, alors qu’importe le noir et les ténèbres ?

    Qu’est-ce que lui avait dit Crowley, à leur dernière rencontre ? Ah oui, de laisser tranquille les personnes sous contrats. Hé bien… Seth n’avait jamais été connu pour son obéissance de toute façon. Du bout du doigt, il effleura la gorge de Madison, caressant l’idée de dire un gros « MERDE » à Crowley. Cela arrivait de temps en temps, des envies de révolte. Oh bien sûr il ne doutait pas que l’autre démon avait des armes pour le faire ployer si jamais Seth dépassait un peu trop les limites mais, contrairement au crossroad, l’ancien dieu était également un guerrier. La mort, se battre tout cela, des broutilles..

    Oublie l’Enfer pour ce soir, Madie, si tu veux je te parlerais d’un pays il y a bien longtemps, du parfum de la vieille pierre au soleil, de l’or sur les bijoux des femmes, de leur beauté et de leur intelligence, parfois un peu trop aigue même. Ouais, t’aurais eu ta place dans ce pays là je pense, mais bon il existe plus…
Revenir en haut Aller en bas
Madison E. Jones

MY NAME IS

Madison E. Jones
hunting the devil җ CHASSEUR DU MOIS

hunting the devil җ
CHASSEUR DU MOIS


ARRIVEE : 04/03/2012
COPYRIGHT : (mooselikejensen - tumblr alias moi :D)
POSTS : 175
EXPERIENCE : 5723
AGE DU PERSO : 28 ans
HUMEUR : Impatiente



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyMer 6 Juin - 19:08

"Non… non, il n'y a aucun autre homme comme moi, petite. " En temps normal, Madison aurait très certainement offert une exclamation de dédain à Seth avant de s'emparer de la bouteille de tequila et d'aller voir ailleurs si elle n'y était pas. Mais déjà, la bouteille était vide (il ne pouvait pas claquer des doigts pour s'occuper de ce petit problème?) et ensuite il avait sa main posée sur la hanche de la jeune femme, la maintenant bien calée contre ses genoux et elle n'avait absolument pas l'intention de bouger. Et puis Maddy n'était pas petite d'abord, 1m67 ce n'était pas petit et elle avait les talons aiguilles pour le prouver d'abord. Mais cette simple phrase rappelait à Madison tous les hommes qu'elle avait dragués, avec qui elle avait flirtés, ceux qui avaient finis dans son lit et ce qu'elle avait allumés juste parce que cela était facile. Dix ans d'existence et elle pouvait dire sans même rougir qu'il y avait eu un homme dans chaque ville. Pas d'adresse, pas de numéros de téléphone, Madison partait au petit matin, s'extirpant dans les bras d'un homme dont elle avait déjà oublié le prénom, attrapait sa paire de chaussures et filait, la plupart du temps en volant une voiture. Il était très difficile d'imaginer pour elle qu'à son âge, d'autres femmes étaient déjà mariées, attendaient leur première enfant et pensaient à acheter une maison. Fut un temps où Madison rêvait de toutes ces choses là, d'une vie normale, d'une existence effacée, cachée par l'ombre d'un mari qui lui apporterait tout ce dont elle pouvait avoir envie. Oui, elle avait été aussi naïve et aussi superficielle et comme la plupart du temps dans la vie, elle avait appris de la manière la plus brutale possible que les choses ne marchaient pas ainsi. La preuve. Elle avait même vendu son âme à un démon au nom de l'amour, personne n'était véritablement au courant des termes de son contrat et parmi les chasseurs elle passait juste pour la garce de service qui aimait vous mettre des bâtons dans les roues. Personne n'arrivait à voir en dessous de toute cette façade de vols, de mensonges et de tequila. Attention, Madison n'était pas en train de dire qu'à l'intérieur elle était un petit être fragile qui ne demandait qu'à être sauvé. Non, c'était même tout le contraire, à l'intérieur, elle bouillonnait de rage et elle avait bien envie de trouver un coupable, de le réduire en miette et mourir avec un sourire aux lèvres.

La brune ne se faisait pas d'illusions, les portes de l'Enfer étaient grande ouvertes devant elle et elle avait bien la ferme intention de plonger. Alors peut être que passer la nuit Seth n'était pas la meilleure décision de sa vie, mais c'était toujours à minuit que l'on se sentait le plus seul et toujours à cette même heure qu'on se surprenait à rêver. Madison rêvait de liberté, elle rêvait de mourir de vieillesse, dans son rocking chair à lire des histoire à ses petits enfants. Pas ce soir, ce soir Madison appartiendrait à Seth et à personne d'autre, ce soir elle n'était pas ce pauvre cliché qui était tombé amoureuse à l'université et qui pensait qu'elle allait finir mariée à son petit ami de l'époque. Ce soir elle n'était pas non plus une voleuse ou même une future victime des hellhounds. Elle était juste une femme qui avait un peu trop bu comme il y en avait tant et elle avait le droit de faire quelque chose de stupide. "Je crois que j'aimerais plutôt qu'on arrête de parler." murmura la brune contre les lèvres du démon, se pressant contre lui et espérant qu'elle oublierait tout, qu'il ferait d'elle une reine, voir même une déesse juste pour une nuit, juste pour cette nuit.

✘✘✘

Madison avait probablement expérimenté tous les réveils possible. Le réveil brusque et en sursaut quand le corps réalisait que quelque chose clochait et décidait de le signaler à votre cerveau; le réveil beaucoup plus lent quand les rayons du soleil vous chatouillaient le visage ou même quand quelqu'un ronflait dans votre oreille… Mais rien de toute cela ce matin là. Ce matin là, c'était bien parce que sa tête lui faisait affreusement mal que Madison ouvrit les yeux. Elle regretta aussitôt ce geste, surtout qu'elle était allongée sur un matelas affreusement dur. (Non mais sérieusement qu'est-ce que c'était? Du granit?) Elle se redressa tant bien que mal dans le lit en poussant des gémissements qui n'était pas du tout sexy, avant de se passer une main dans les cheveux. Et de tourner la tête. Pour tomber sur le fameux matelas dur. Sauf qu'il s'agissait de Seth. Le démon. Et qu'elle était plus ou moins toute nue. Et toutes ces informations ne provoquèrent qu'un seul effet chez la jeune femme, elle eut un sursaut et se redressa tant bien que mal pour glisser sur sa propre chaussure et tomber par terre. Une bonne journée? Non pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Seth

MY NAME IS

Seth
GOD MODO җ

GOD MODO җ

ARRIVEE : 26/10/2011
COPYRIGHT : Des
POSTS : 248
EXPERIENCE : 6636



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptyLun 11 Juin - 23:41

    Seth savait bien des choses oubliées : les pleurs du vent, le cri du sable, les magies trop lointaines pour encore exister, mais de l’histoire de Madie, il ne connaissait rien. La jeune femme portait sa vie comme d’autres portent un masque, et lui l’ancien dieu et le pauvre fou, il aurait pu l’aimer pour cette simple raison, comme d’autres se décident d’aimer une statue, une œuvre d’art.
    Il lui caressa la joue, sentant l’âme en furie, prisonnière de ses choix et de sa vie, sous le rideau d’ivresse et de désir. Elle ne voulait plus parler à présent, et ses lèvres n’avaient plus un goût d’alcool mais de regrets. Seth acquiesça, lui non plus n’avait plus aucun mot pour ce soir, juste des souvenirs dont il ne pouvait se défaire.
    Si les amants qui s’aiment ont la nuit pour être heureux, peut-être le furent-ils alors un peu ?

    Il n’avait pas dormi, laissant à Madison le luxe du repos. Lui, il se contenta de respirer l’air du jour à venir, pensant à ces vies sans sens ni raison qui s’échappaient, se gâchaient ou bien s’éternisaient en trop d’années pour encore être appréciées. Le grand mystère de l’humanité…
    Il pensa à l’humaine aussi, celle qui reposait dans ses bras le temps d’une nuit. Au nom qu’il avait presque murmuré à son oreille lors de l’étreinte, au nom qui n’était pas le sien mais celui d’une femme, une autre, dont il ne pouvait se guérir… Et cela était une souffrance trop grande pour être vécue, malgré tout Seth avait à porter ce fardeau, cela faisait parti de son être. Madison avait pu l’apaiser à sa manière, mais jamais aucun repos ne serait complet pour l’ancien dieu, cela était ainsi.
    La jeune femme qui partageait son lit était condamnée à mourir, il se demanda quelle avait été son enfance, son visage de petite fille et les princes charmants, tous les princes charmants qu’elle avait du avoir. Quelle mère aurait-elle pu être, pour un enfant qui n’existera jamais, quelle vie, quel amour pour ces lèvres trop rouges avant d’avoir aimées ? A la fin de toutes choses, ce n’est pas ce que l’on a fait qui nous revient en mémoire, mais bien tout ce qui n’a pu être osé.
    Quelque chose un jour, l’avait poussé à faire un choix dont on ne revenait pas, et cela était injuste seulement… seulement, cela était la règle du jeu aussi. En tant que dieu, Seth avait trompé des humains lui aussi, et certains auraient pu l’émouvoir parce que non, ils ne le méritaient pas, seulement sa réalité était par trop différente pour qu’il éprouve la moindre empathie.
    Mais déjà le jour commençait à poindre, il ferma les yeux, mimant un sommeil qu’il ne possédait pas. Lorsque la jeune femme se réveilla, il resta de marbre, véritable gisant funéraire, l’écoutant se redresser, dire bonjour à la gueule de bois et se rappeler de ce qui s’était passé.
    Le bruit de l’humanité : faible, amnésique, trompeuse et trompée. Une recette qu’il connaissait et goûtait du bout des lèvres, doutant encore parfois de l’apprécier. Ses yeux restèrent clos alors que sa voix –rauque, trop rauque comme des ruines de pierres et d’oublis sous un soleil trop vieux pour encore exister- résonna.

    Tu crois peut être que je vais te dévorer pour le petit déjeuner ? Généralement je préfère du pain et du lait, c’est plus rafraîchissant que la chair humaine. Hé bien, tu pars déjà ?

    Le démon se redressa alors, faisant craquer les articulations de sa nuque et regardant enfin Madison, une lueur d’orage dans ses yeux calmes.

    L’enfer, tu y seras assez tôt, n’est-il pas temps d’arrêter de fuir et de profiter un peu de ce qui ne t’appartiens plus : ta vie ?

    Un bâillement animal, il s’étira.

    Enfin je dis ça, je dis rien…. J’ai jamais compris votre logique, à vous les mortels. Allez approche…

    Il étendit la main et la posa sur le front échevelé –la coiffure « saut du lit » lui allait bien, à la gamine- de Madison. Comme ça, d’une simple caresse, il chassa alors migraine et gueule de bois.
    La nuit avait été agréable, à sa manière il remerciait la jeune femme. Contrairement à bien des démons, Seth s’était toujours autorisé à ressentir de l’affection pour quoi que ce soit. Il souffrait beaucoup, se retrouvait alors en proies à de vives colères, des trahisons amères ou bien des oublis d’un noir d’encre, mais le cœur millénaire en sa poitrine continuait d’exister, plaie ouverte à tous les maux du monde. Aussi minuscule qu’un grain de sable, Madison y possédait désormais sa place, celle d’un souvenir agréable, un parfum et l’éclat d’un regard.

    Si tu veux partir, fais le. Tu as le collier, si je te recroise, tu en auras peut être un plus beau, et si jamais dans les musées tu entends parler de dieux pas loin, appelle moi

    On ne sait jamais, pas vrai ? Il pouvait finalement en avoir d’autres, des hommes comme lui…

    Ou bien reste encore un peu, à toi de voir

Revenir en haut Aller en bas
Madison E. Jones

MY NAME IS

Madison E. Jones
hunting the devil җ CHASSEUR DU MOIS

hunting the devil җ
CHASSEUR DU MOIS


ARRIVEE : 04/03/2012
COPYRIGHT : (mooselikejensen - tumblr alias moi :D)
POSTS : 175
EXPERIENCE : 5723
AGE DU PERSO : 28 ans
HUMEUR : Impatiente



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) EmptySam 16 Juin - 11:20

Madison poussa un soupir en se relevant, s'asseyant sur le lit à côté de Seth, sans même prendre la peine de se couvrir. À quoi bon de toute façon? Ils venaient de passer la nuit ensemble et Madison n'était pas une hypocrite. Difficile cependant de penser à quoi que ce soit avec ce mal de tête... On pourrait penser que vu ce qui l'attendait dans quelques mois, elle chercherait un moyen de s'en sortir et d'être plus raisonnable. Mais pour l'instant, Madison n'avait pas envie d'être raisonnable et encore moins souriante et aimable. Tout son corps la lançait et elle avait envie d'une bonne douche, histoire de réfléchir à tête posée à la nuit dernière et se dire que tout ceci n'était pas un rêve. Non, même elle n'avait pas ce genre d'imagination, un démon qui la prenait en pitié était une chose, mais ce que Seth avait fait était bien différent d'une simple once de pitié. Seth chassa sa douleur en un simple touché et Madison poussa un soupir, se blottissant de nouveau contre lui, fixant le plafond, écoutant sa voix grave résonner dans la pièce. Oui, il serai tellement facile de se dire que de toute façon, elle n'avait plus rien à perdre et il avait déjà eu une fois, alors pourquoi pas une seconde, cependant, cela ne marchait pas ainsi... Oui, l'enfer Madison y serait très bientôt et elle était certaine qu'elle ne verrait pas Seth, elle avait fait ses recherches et avait une imagination débordante, ce qui l'attendait là bas ne serait pas aussi doux et passionné que la nuit dernière avec Seth. Seth avait été clément et peut être même qu'il n'avait pas pensé à elle pendant ces précieux moments, peut être qu'elle n'avait été qu'une femme parmi tant d'autres, juste de la chair et des formes mais c'était déjà ça. C'était déjà ça d'attirer l'attention de quelqu'un sans avoir à mentir sur ce qu'elle faisait, sans même cacher le fait qu'elle allait mourir dans quelques mois. Madison n'avait pas honte de ce qu'elle avait fait, elle n'avait pas de regrets et si elle pouvait remonter le temps, elle dirait certainement à cette jeune version d'elle même de bien s'accrocher car la vie était semée d'embûches. Mais impossible de refaire le passé, non, il n'y avait que les gens sans ambitions qui rêvaient de ce genre de chose. Avec un sourire aux lèvres à présent, Madison reporta son attention sur Seth, une main posée sur le collier. À quoi pensait-il? Impossible à dire, à quoi pouvait-on bien penser quand on était aussi âgé que lui... Bonne question, Madison ne saurait jamais ce qui se cacher derrière ses yeux bleus et là tout de suite, elle se disait que c'était pour le mieux.

"Je ne dis pas non contre un collier plus beau... Je vais d'abord garder celui ci... Interdiction de l'enlever hein?" Esthétiquement parlant, le bijou n'était pas d'une grande beauté, mais si c'était tout ce que Madison devait faire pour rester en vie quelques jours de plus et surtout, garder la promesse de revoir Seth... Ça ne la dérangeait pas beaucoup. Est-ce qu'ils étaient amis? Certainement pas, mais ils allaient très certainement se revoir et pas de doute que savoir qu'elle avait la sympathie d'un démon était un très bon avantage. Madison ne savait très bien que Seth n'était pas un chien et qu'il ne viendrait pas à son secours comme un chevalier en armure à chaque fois qu'elle était dans le besoin, mais l'expression avoir un ange gardien venait de prendre une tournure différente et ce n'était pas pour la déplaire. "J'adorerais rester mais... " Madison se redressa, ses bras posés sur sa poitrine essayant de se trouver une excuse. Elle n'en avait pas, elle voulait partir, parce qu'elle n'était pas ce genre de femme qui restait au lendemain d'une aventure dont la signification était claire depuis le début. Madison se plaisait à dire qu'elle était une femme forte, démon ou pas, elle n'allait pas s'adoucir. Et puis elle aller porter son collier, alors quelque part, c'était déjà une forme de soumission. "Mais comme tu l'as si bien dit, nous les humains avons une logique bien tordue et la mienne m'interdit de rester une seule seconde de plus." Madison poussa un dernier soupir avant de déposer un dernier baiser sur les lèvres de Seth. "On va se revoir... Surtout si je garde le collier." Ceci étant dit, Madison ramassa ses vêtements et elle s'habilla rapidement avant de quitter la chambre d'hôtel. Un dernier sourire à Seth, comme pour confirmer le secret qu'ils allaient désormais partager. Refermant la porte derrière elle, Madison s'arrêta là, tenant toujours la poignée de la porte. Une momie, de la tequila, un démon et un collier... Ça aurait pu être le début d'une très bonne blague. Sauf que ça ne l'était pas, c'était juste une soirée typique pour Madison. Elle se mordit la lèvre inférieure et ouvrit de nouveau la porte. "Au fait, tu as un numéro de téléphone?" Oui, Madison allait regretter cela plus tard, mais bon, elle connaissait bien l'issu qu'il attendait alors autant en profiter.



Fin du sujet

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MY NAME IS








One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty
MessageSujet: Re: One way or another... I'm gonna get you! (Seth)   One way or another... I'm gonna get you! (Seth) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

One way or another... I'm gonna get you! (Seth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUPERNATURAL RPG - road again җ the devil you know :: җ NORD EST җ :: 
± louisville
 :: 
± museum plaza
-