AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM FERME SES PORTES OFFICIELLEMENT. MERCI A TOUS D'AVOIR VECU AVEC NOUS CETTE AVENTURE. ON VOUS DIT A TRES BIENTOT SUR MAGNA VERITAS, POUR CEUX QUI NOUS SUIVENT.

Partagez | 
 

 Finalement, la journée va être longue. Ft. Seth.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MY NAME IS

avatar
hunting the devil җ HUNTERS

hunting the devil җ
HUNTERS


I'AM : 26
ARRIVEE : 17/02/2012
COPYRIGHT : BABINE & TUMBLR
POSTS : 1118
EXPERIENCE : 4710
AGE DU PERSO : 29 ans
HUMEUR : IMAGINATIVE.



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

MessageSujet: Finalement, la journée va être longue. Ft. Seth.    Dim 26 Aoû - 10:57

Seth & Cassiopée
« L'imprévue n'est pas à prévoir. »

Les dédicaces. Grand cirque aux allures de foire. Evènement qui plus encore qu'une course après un fantôme lui donne envie de rendre son petit déjeuner. L'état de stress est à son comble. « T'es en retard ! Encore ! ». Et merde. La grande rousse en tailleur rouge, c'est Mindie, sa meilleure amie d'agent. Une combinaison mortelle qu'elle regrette parfois. N'acceptez jamais les caprices amicaux sous peine de vite déchanter. Surtout professionnellement. « T'étais où ? ». Cassiopée soupire alors, faisant volteface tout en fixant ses lunettes aux épais bords noirs. « Chez le teinturier. Il a mis une demi-heure à me rendre ma veste. ». A en croire par sa tête, ça, c'était la mauvaise réponse. « Non, pendant six semaines. Cass, six semaines ! Ca va durer encore longtemps ? T'es de moins en moins présente, tes fans te réclament de plus en plus et ils sont là, dans une salle bondée. Ton kiosque est celui qui est le plus remplie. ». Certes, la nouvelle ne la laisse pas indifférente, mais la logique de Mindie elle, est incroyablement inexistante. « Bien, et alors ? Où est le problème ? ! ». Braille-t-elle en agitant ses bras, essayant en vain de trouver une position confortable sur le fauteuil en cuir. Elle déteste les canapés en cuir, il grince sur son propre pantalon de la même matière. « Et c'est quoi cette tenue. Depuis quand tu portes des Rangers ?. ». Comment diable peut-elle changer de sujet aussi rapidement ?« J'aime cette tenue. Et j'ai pas eu le temps de me changer en partant. ». C'était indéniable, l'écrivain n'a absolument pas les mêmes priorités qu'elle.

Non, cette femme sort pour draguer continuellement et mène son petit monde d'une main de fer dans un gant de velours. « C'est quoi ce regard ? ». La chasseuse cligne des yeux, levant la tête vers elle. « Quel regard ? ». Pourquoi fallait-il qu'elle interprète toujours tout ? « Bref, amènes toi, on nous attend. ». Simple phrase qui déclenche alors une énorme secousse dans son estomac. Le trac revient en prenant la place de l'adrénaline. La chasse a duré toute la nuit, la laissant éreintée pour ce lendemain qui l'attendait, elle craint de ne pas offrir une prestation à la hauteur de leurs attentes, sachant pertinemment que les six cafés avalés pendant la route ne l'aideront sûrement pas à tenir toute la journée. A moins d'avoir un coup de chance. Sa tyrannique de manager lui tend un badge et elle l'enfile autour de son coup, replaçant ses lunettes sur son nez. « Non, non ça ne pas. Enlève ces horreurs Cass. Tu vas juste signer des orthographes. ». Avec un soupire Blackwood s'exécute, laissant à la vue de tout le monde l'éclat de ses yeux d'un vert pâle. Ses cheveux d'un noir d'encre tombent sur ses épaules en entourant un visage translucide et pur, d'où seule une légère cicatrice à peine perceptible au coin de son oreille assombrissait le tableau. Avec un peu de chance, elle apprécie ce que la nature lui a offert à sa juste valeur, sans pour autant en abuser. Pas comme Mindie qui se pavane devant elle avec sa jupe trop courte dans ce couloir trop étroit.

Cassiopée est une femme assez simple, pas de froufrous, pas de chichis, son attirance pour l'étrange et le surnaturel ont éveillé ses talents d'auteur et transforme cette femme. Une double-vie, voilà à quoi tout cela ressemble depuis maintenant quelques années. Combien ? Là, maintenant elle ne saurait le dire. Ecrire et chasser sont les deux seules choses qu'elle sait réellement bien faire. On ne compte pas la drague, ce n'ait qu'un réflex humain et bestial, activité au fond banale et sans intérêt. Jamais elle n'aura d'enfants, il n'y a pas de place pour cette vie-là. Pas pour elle. Divertir les gens et sauver le monde, ça c'est réel. Preuve qu'au fond, elle est peut-être quelqu'un. Et la vision qui s'offre à elle, alors qu'elle franchit la porte lui donne le tournis. Oui ... Le sentiment qui s'empare de tout son être et unique en enivrant, délicieusement incomparable au reste. Et ces sourires, ces sifflements, ces cris de joies, ces applaudissements ... La jeune femme respire un bon coup, s'avançant un peu plus avant de remercier tout le monde de vive voix. Il ne lui reste plus qu'à prendre place sur son siège pour une longue journée en perspective.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MY NAME IS

avatar
GOD MODO җ

GOD MODO җ

ARRIVEE : 26/10/2011
COPYRIGHT : Des
POSTS : 248
EXPERIENCE : 5522



Family business
Compétences acquises

:
Amis, amours

:

MessageSujet: Re: Finalement, la journée va être longue. Ft. Seth.    Ven 7 Sep - 14:36

Un anneau pour les gouverner tous, et dans les ténèbres les lier. Ou pas. Seth avait rencontré Tolkien une fois, lorsque le monde était fou. L’homme se battait alors dans le camp anglais, où Seth était également. Il avait pris plaisir à la conversation de l’érudit, ébahi de voir qu’un humain puisse avoir tant de connaissances encore aujourd’hui sur les contes et légendes d’autrefois. Sur les mythes égyptiens, l’homme en avait dit bien peu, mais raconta ses propres histoires d’amours, demandant l’avis de Seth comme l’on demande celui d’un ami. Après la guerre, le démon s’amusa d’une correspondance avec l’écrivain. Il lut ses romans, une fois ceux-ci publié, et se retrouva à les apprécier avec une honnêteté simple. L’ancien dieu se demanda souvent si Isis les avait lu, elle aussi, ce qu’elle en avait pensé. Il aurait aimé les lire à ses côtés, il aurait aimé faire tant de choses à ses côtés…
Depuis, la fantasy semblait être devenue un genre littéraire à part entière, avec du bon comme du moins bon. Seth continuait de dévorer les romans lui tombant sous la main –oui, il savait lire- et de s’intéresser aux auteurs, allant parfois jusqu’à leur jouer de mauvais tours.

Le bien contre le mal, toujours la même histoire. Cependant face aux créatures mystérieuses des bestiaires, ces livres parlaient bien peu des dieux. Seth avait déjà essayé de lancer le sujet avec plusieurs auteurs et la réponse était toujours la même : has been.
Bizarrement la plupart furent victimes d’accidents de voiture aussi mortels que mystérieux, peu de temps après.
Bref… L’auteur en dédicace aujourd’hui était plutôt jeune et avait des seins. Elle écrivait pas trop mal non plus, Seth était curieux de voir s’il serait capable de lui donner ses idées. En attendant il faisait la queue avec un public ma foi fort hétéroclite, allant de l’universitaire stressé –fantasy comme péché mignon ?- au pré ado pubère.
La file avançait lentement, mais Seth avait tout son temps. Il n’avait jamais été quelqu’un de particulièrement occupé et ne voyait de raison de se bouger que lorsque son estomac le réclamait. Son estomac ou bien la chose dans son caleçon, soyons honnête…

Après une demie-heure d’attendre –il avait sympathisé avec le gamin devant lui, d’ailleurs- ce fut enfin au tour du blond. Il évalua la jeune femme du regard et posa son livre sur la table, pour la dédicace.

Ah, dommage je vous imaginais mois vulgaire que ça, vous perdez en charisme.. Bref, vu le temps que j’ai passé dans cette foutue queue, j’ai bien le droit de parler. Vous écrivez pas trop mal, mam’zelle, mais franchement ça manque sincèrement de souffle épique. Relisez vos classiques, vos contes et légendes, parfois vous frôlez trop l’article de presse. Et vos persos féminins, à part leur foutre des baffes hein … Enfin vous êtes jeunes, vous pouvez vous améliorer. Parlez de Mythologie aussi, un peu, ça manque.

L’homme derrière tira la manche du colosse, histoire d’avoir son tour. Mais un regard pas franchement sympathique du dieu lui fit soudain comprendre qu’il ferait mieux de s’acheter un pain au chocolat…

Où j’en étais ? Ah ouais… non et puis tes méchants, ma cocotte, faut les travailler, il y a aucune profondeur ! Ouais en fait j’sais pas si je vais continuer à te lire.

Chaotique, Seth ? Bien évidemment. Un coup il aime, un coup il aime pas. Au final il n’y a que la violence, qui reste…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Finalement, la journée va être longue. Ft. Seth.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Après une longue journée de dur labeur... [PV]
» 2.08 - Une Longue Journée
» Discussion après une longue journée [Alexander]
» Une très longue journée en compagnie d'un noble [Bya & Azu]
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUPERNATURAL RPG - road again җ the devil you know :: җ SUD OUEST җ :: 
± dallas
 :: 
± downtown
-